04/05/2023
6677 Views
BestArchiDesign

★ Festival du dessin, 1ère édition 2023. Arles fait rayonner joyeusement ce langage artistique universel. Partie 1

Festival du dessin Arles 1ère édition 2023. Musée Réattu, le Palais de l’Archevêché, la Fondation Van Gogh, la Chapelle du Museon Arlaten, l'enclos Saint-Césaire

Arles est indubitablement une ville qui sait valoriser l’art sous toutes ses formes. Réputée mondialement pour son patrimoine historique remarquable, Arles l’est aussi pour son Festival de la photographie, puis, pour abriter la Fondation Luma. A présent, c’est un nouveau programme culturel qui voit le jour, dont le président d’honneur est Antoine De Caunes. Intitulé « Festival du Dessin », il anime toute la cité antique du 22 avril au 14 mai 2023. Pour l’occasion, ses plus beaux lieux sont mis à contribution afin de célébrer magistralement l’art du dessin. Dans cet article partie 1, découvrez un riche florilège de mes coups de coeur du festival au Museon Arlaten, à la chapelle des Trinitaires, à l’enclos Saint-Césaire, à l’église Saint-Blaise, à la Fondation Van Gogh et à LUMA Les Forges.

40 artistes, plus de 1200 dessins dans 10 lieux emblématiques

Le dessin est un moyen d’expression universel utilisé depuis la nuit des temps à l’instar de nos ancêtres préhistoriques. Le dessin est aussi le premier art de l’enfance. Longtemps déconsidéré au profit de la peinture, il revient en force depuis quelques années dans l’apprentissage des beaux-arts, dans les galeries et les musées. Le « Festival du Dessin » est une initiative de Vera Michalski, présidente du groupe éditorial Libella / fondatrice de la Fondation Jan Michalski, et Frédéric Pajak, dessinateur, écrivain et directeur des éditions Les Cahiers dessinés. Tous deux souhaitent offrir à l’art du dessin une pleine dimension en lui dédiant un festival annuel, à la fois populaire et exigeant. L’objectif est de montrer toutes les facettes de cette discipline en confrontant le dessin d’art, le dessin d’humour, le dessin de presse, le dessin d’art brut et les dessins parallèles, à savoir ceux d’écrivains, de cinéastes ou encore de grandes figures de la mode.

Festival du dessin Arles 1ère édition 2023. Musée Réattu, le Palais de l’Archevêché, la Fondation Van Gogh, la Chapelle du Museon Arlaten, l'enclos Saint-Césaire

« Festival du Dessin » 1ère édition 2023

Durant 3 semaines, le « Festival du Dessin » propose un riche catalogue de manifestations comprenant des expositions, des projections de films, des concerts, des débats, et des rencontres avec les dessinateurs d’aujourd’hui. Des artistes de tous horizons sont présentés, la plupart consacrés, d’autres oubliés, d’autres encore méconnus. Pour cette première édition, un très bel hommage est rendu à l’un des plus grands dessinateurs de notre époque, Jean-Jacques Sempé (1932 – 2022), à travers deux expositions inédites, l’une à la chapelle du Museon Arlaten et l’autre qui restitue la salle de classe du Petit Nicolas. Ce festival est un vrai coup de coeur, et sans aucun doute qu’il va devenir un évènement annuel incontournable.

⚑ La Chapelle du Museon Arlaten
HOMMAGE À JEAN-JACQUES SEMPÉ (1932-2022)

En 1954, Sempé rencontre René Goscinny, avec lequel il se lie d’amitié et collabore à l’hebdomadaire belge Le Moustique. Deux ans plus tard, il travaille régulièrement pour Paris Match, puis pour Pilote, Punch et Esquire. En 1960, paraît le premier tome du Petit Nicolas, conçu avec son complice Goscinny. Suit en 1962 son premier album personnel « Rien n’est simple » qui précède près de quarante titres où se mêlent humour, poésie et philosophie. Depuis 1978, il a réalisé plus d’une centaine de couvertures pour le New Yorker et travaillé pour de nombreux magazines français (L’Express, Vogue, Télérama, etc.) Exposé dans le monde entier, comptant parmi les plus grands dessinateurs d’humour de notre temps, Jean-Jacques Sempé est mort le 11 août 2022, alors qu’il venait d’achever son dernier livre, Sempé en Amérique.

Commissaires de l’exposition Martine Gossieaux Marc Lecarpentier. Museon Arlaten, 29 Rue de la République.

Museon Arlaten Arles. HOMMAGE À JEAN-JACQUES SEMPÉ. Festival du Dessin 2023
Au centre de Arles, Museon Arlaten, musée départemental d’ethnographie, créé à la fin du 19e siècle par le poète Frédéric Mistral. Classé Monument historique.
Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023, hommage à Jean-Jacques Sempé
Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023, hommage à Sempé
JEAN-JACQUES SEMPÉ : « La galerie dans la grotte » – 1977
Hommage à Sempé Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Sempé Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Hommage à Sempé Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Hommage à Sempé Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023, hommage à Sempé
Hommage à Sempé, Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023, hommage à Sempé
Hommage à Sempé, Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Hommage à Sempé, Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023
Hommage à Sempé, Arles Festival du dessin, 1ère édition 2023

⚑ Chapelle des Trinitaires : EXPO « ANIMALITÉ »
Olivier Estoppey (1951)

Artiste Suisse maître des œuvres monumentales, Olivier Estoppey propose sur les murs de la chapelle des bâches de plusieurs mètres, offrant un aperçu spectaculaire de sa poursuite inlassable de la figure animale, dont il donne une image à la fois brute, violente et bouleversante.

Commissaire de l’exposition Nicolas Raboud – Chapelle des Trinitaires, 36 rue de la République

Arles Festival du dessin, Chapelle des Trinitaires : EXPO ANIMALITÉ de Olivier Estoppey
Festival du dessin Arles, Chapelle des Trinitaires : EXPO ANIMALITÉ de Olivier Estoppey
Arles Festival du dessin, Chapelle des Trinitaires : EXPO ANIMALITÉ de Olivier Estoppey
Festival du dessin Arles, EXPO ANIMALITÉ de Olivier Estoppey
Olivier Estoppey : La Pietà des grands chevaux, 2008, dessin encre sur bâche plastique

⚑ Enclos Saint-Césaire : EXPO « ANIMALITÉ | LE GRAND GALOP »
Joël Person (1962)

Fasciné par les chevaux depuis son enfance, Joël Person n’a cessé d’en explorer la solitude et la sauvagerie, en dessin comme en peinture. Après les avoir représentés dans des boxes d’écurie, il a cherché à les saisir en pleine action sur les champs de course. Il lui a fallu de longs rouleaux de papier pour donner la pleine mesure à leur galop. « Les chevaux de l’apocalypse » et « La déferlante« , deux cavalcades monumentales de 7 et de 9 mètres de long, seront accrochées pour la première fois ensemble, dans l’enclos Saint-Césaire.

Commissaire de l’exposition Frédéric Pajak. Enclos Saint-Césaire, impasse de Mourgues.

Festival du dessin Arles, Joël Person ANIMALITÉ | LE GRAND GALOP
Joël Person à gauche : Les chevaux de l’apocalypse, 2020, fusain sur papier, 930 x 150 cm
Joël Person ANIMALITÉ | LE GRAND GALOP, Festival du dessin Arles
Festival du dessin Arles, Joël Person ANIMALITÉ | LE GRAND GALOP
Festival du dessin Arles, Joël Person ANIMALITÉ | LE GRAND GALOP

⚑ Eglise Saint-Blaise : EXPO « MOLESKINE DETOUR ARLES »

Moleskine présente une sélection de plus de 60 carnets réalisés par des artistes, architectes, réalisateurs, graphistes, illustrateurs, musiciens et écrivains de renommée internationale, provenants de la collection permanente de la Fondation Moleskine. Des carnets réalisés par des artistes présents au Festival et une sélection des carnets prêtés par Les Traces Habiles, l’observatoire des pratiques contemporaines du dessin, complètent l’exposition.

Eglise Saint-Blaise, impasse de Mourgues.

Eglise Saint-Blaise : EXPO MOLESKINE DETOUR ARLES
L’église Saint-Blaise fait partie de l’antique monastère fondé par saint Césaire au VIe siècle, elle fut démantelé lors de la Révolution de 1789.
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Davide Masi (Italy) : « Untitled » – 2012
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Claire Forgeot (France) : « Moucharabied » – 2023
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Reg Mombassa (Nouvelle Zélande) : « Invasion of the Nazi fish Monsters » – 2006
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Daniel Müller (Suisse) : « Untitled » – 2013
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Julian Semiao (France) : « Wanderings » – 2022
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Jason Brooks (Royaume-Uni) « Untitled » – 2006
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Xiaolin He (Chine) « Untutled » – 2020/2021
Festival du dessin Arles, MOLESKINE DETOUR ARLES
Zoé Hulot-Gardé (France) :  » Untitled » – 2020/2021

⚑ Fondation Vincent Van Gogh : EXPO « DESSIN À LA MARGE »

En marge de son œuvre littéraire, Victor Hugo a réalisé plus de deux mille dessins, dont une centaine de « Têtes »* surprenantes. En marge de la société, Marcel Bascoulard, clochard virtuose, a croqué les rues de Bourges, tandis qu’Aloïse, fabriquant elle-même ses couleurs quand les crayons lui manquaient, a dessiné en cachette à l’asile où elle était internée. En marge de leur époque, Jean Raine et Pierre Tal Coat ont élaboré une œuvre à nulle autre pareille, superposant leur monde intérieur à la réalité qui les entoure. * Dans les collections de la Bibliothèque nationale de France

Commissaire de l’exposition Nicolas Raboud. Fondation Vincent van Gogh, 35 rue du Dr Fanton.

Marcel Bascoulard (1913-1978)

Adolescent, Marcel assiste au meurtre de son père par sa mère. Très vite, il devient clochard, déambulant dans la ville de Bourges. Durant quarante ans, il dessine les rues sur le vif ainsi que la cathédrale, avec un réalisme virtuose. Autodidacte au talent miraculeux, admiré et réprouvé, asocial et excentrique, il n’hésite pas à s’habiller en femme, dans des robes qu’il confectionne parfois lui-même et dans lesquelles il se fait photographier. Le 12 janvier 1978, il est assassiné dans le terrain vague qui lui sert de domicile. Longtemps méconnue, son œuvre commence enfin à bénéficier de la reconnaissance qu’elle mérite.

Festival du dessin Arles, expo Marcel Bascoulard à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Marcel Bascoulard à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Marcel Bascoulard à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Marcel Bascoulard à la Fondation Vincent van Gogh
Marcel Bascoulard : « Bourges, rue Porte jaune » Collection particulière – « La Cathédrale de Bourges » 1976 et 1956, Galerie Loeve & Co
Festival du dessin Arles, expo Marcel Bascoulard à la Fondation Vincent van Gogh
« Bourges, façade du Palais Jacques Coeur » 1949, Musées de la ville de Bourges
Festival du dessin Arles, expo Marcel Bascoulard à la Fondation Vincent van Gogh
Marcel Bascoulard
Marcel Bascoulard Festival du dessin Arles, expo à la Fondation Vincent van Gogh
Cathédrale de Bourges vue du jardin de l’archevêché, 1966

Jean Raine (1927-1986)

Il commence à peindre en 1957 et, très vite, expose dans de prestigieuses galeries. De 1966 à 1968, il séjourne à San Francisco où il découvre la peinture acrylique et l’Action Painting, puis s’établit définitivement à Lyon. Sa peinture gestuelle, complexe et troublante, profondément lyrique, constitue un carrefour étonnant entre expressionnisme et psychédélisme hallucinatoire.

Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh
« Les joyeux tréponèmes » 1966. Encre de Chine sur papier marouflé sur toile 150 x 290 cm
Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh
« Le flair du grand gogo » 1963. Encre sur papier de coupe marouflé sur toile 152 x 200 cm
Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, expo Jean Raine à la Fondation Vincent van Gogh

Aloïse Corbaz (1886-1964)

Son œuvre haute en couleurs, qu’elle a qualifiée elle-même de « Théâtre de l’Univers », est habitée par la figure idéale du couple, les personnages princiers, les figures politiques comme Napoléon Bonaparte, et les héroïnes historiques telles Marie-Antoinette ou la reine Élisabeth. Aujourd’hui reconnue dans le monde entier, Aloïse compte parmi les références majeures de l’art brut.

Festival du dessin Arles, Aloïse Corbaz à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, Aloïse Corbaz à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, Aloïse Corbaz à la Fondation Vincent van Gogh

Victor Hugo (1802-1885)

Victor Hugo a réalisé près de 4.000 dessins, exclusivement réservés à un usage privé. Caricatures, dessins satiriques, mais aussi vues de monuments, paysages et souvenirs de voyages. Il a eu recours à différentes techniques : mine de plomb, encre, lavis, fusain, pochoirs, papiers découpés, empreintes de dentelle. Rarement montrés de son vivant, ces dessins commencent depuis quelques années à être mis en lumière, à travers des expositions en France et à l’étranger.

Festival du dessin Arles, Victor Hugo expo à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, Victor Hugo expo à la Fondation Vincent van Gogh
« Tête de vieillarde décharnée portant un bonnet » entre 1830 et 1870 – « Profil d’homme aux sourcils broussailleux… » vers 1860 / 1870 – « Amoureux sed monstrueux » 1855 ?
Festival du dessin Arles, Victor Hugo expo à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, Victor Hugo expo à la Fondation Vincent van Gogh
Victor Hugo : L'ombre du mancenillier. Festival du dessin Arles, expo à la Fondation Vincent van Gogh
Victor Hugo : « L’ombre du mancenillier »

Pierre Tal Coat  (1905-1985)

Oeuvres gravées à la pointe sèche un merveilleux bestiaire.

Festival du dessin Arles, Pierre Tal Coat expo à la Fondation Vincent van Gogh
« Chat furieux, n° XCIV des Inédits » 1980-1982
Festival du dessin Arles, Pierre Tal Coat expo à la Fondation Vincent van Gogh
« Tête de lapin, n° CXIII des Inédits » 1972-1979
Festival du dessin Arles, Pierre Tal Coat expo à la Fondation Vincent van Gogh
Festival du dessin Arles, Pierre Tal Coat expo à la Fondation Vincent van Gogh
« Taureau n° CXV des Inédits » 1972-1979
Festival du dessin Arles, Pierre Tal Coat expo à la Fondation Vincent van Gogh
« Le Hérisson, n° CXVIII des Inédits » 1976-1979

LUMA Les Forges : EXPO « DESSIN PANIQUE ET DESSIN DU TEMPS PRÉSENT »

En 1962, fut fondé en France le mouvement  Panique à l’initiative, entre autres, de Roland Topor ainsi que de ses amis Fernando Arrabal, Alejandro Jodorowsky et Olivier O. Olivier. Le Festival du dessin se propose de remettre en lumière deux de ses protagonistes : Topor et Olivier. Ceux-ci, amis des dessinateurs et férus d’art moderne, n’auraient pas boudé leur plaisir en se voyant confrontés à des artistes d’aujourd’hui, témoins et rêveurs. Avec les artistes, Sylvie Fajfrowska, Émilienne Farny, Claire Forgeot, Nadine de Koenigswarter, Martial Leiter, Guy Oberson, Olivier O. Olivier, Alexandra Roussopoulos, Pavel Schmidt, Roland Topor, Corinne Veret Collin. Commissaire de l’exposition Pavel Schmidt.

LUMA Les Forges Arles, Festival du Dessin édition 2023
LUMA Les Forges bâtiment construit dans les années 1870. Endommagé par un incendie en 1986, il est le premier bâtiment rénové par Annabelle Selldorf.

Corinne Veret Collin (1956)

Découpes, broderies, silhouettes, volumes, ombres portées, collages et fil de fer accompagnent le crayon et les encres dans ses dessins. Les corps entrent dans les corps, des fragments s’en détachent, les mains agitent des théâtres d’ombres, les mangroves enserrent des éléphants ou des baleines, la vie s’enracine dans l’humus de la terre… Tout un univers foisonnant, peuplé de personnages, d’animaux et de symboles, incarne un voyage intérieur transformé en aventure dessinée.  

Corinne Veret Collin, Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges expo Corinne Veret Collin
« L’arbre » 2012, encre, crayon et aquarelle
Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges expo Corinne Veret Collin

Guy Oberson  (1960)

À partir de l’an 2000, Guy Oberson se consacre entièrement à son activité artistique, avec une prédilection pour la pierre noire qui devient emblématique de son œuvre. Il est sensible aux transformations climatiques et à leurs interactions avec l’économie et la politique…

Guy Oberson Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Guy Oberson Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Hibou grand duc, pierre noire sur papier, 225 x 150 cm
Guy Oberson Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Guy Oberson Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
1) « Etourneau à ailes noires » et 3) « Alouette » – Pierre noire sur papier, 225 x 150 cm, 2022
Guy Oberson Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Guy Oberson Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
A gauche « Gypaète barbu » – Pierre noire sur papier, 225 x 150 cm, 2022

Claire Forgeot  (1956)

En 1994, Claire Forgeot décide de se consacrer pleinement à la peinture, à la sculpture et au dessin. Le papier est le support premier de son œuvre élaborée autour de la couleur et du signe, d’une grande délicatesse. Ses dessins d’arbres et de plantes sont autant de voyages poétiques à l’intérieur du paysage même.

Claire Forgeot Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Claire Forgeot Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
« Saule » , »Peupliers noirs » et « Orme Champêtre » 2022, graphite, pierre noire et pyrogravure sur papier
Claire Forgeot Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges

Nadine de Koenigswarter  (1959)

Inspirée par le jazz, les rythmes africains et les problématiques de l’introspection, Nadine de Koenigswarter élabore en continu une œuvre faite de séries parallèles où le dessin, apparaissant sous une forme tantôt abstraite, tantôt quasi documentaire, tantôt d’un onirisme confinant à la transe, permet d’établir des résonances intimes entre la photographie, la vidéo et les arts plastiques.

Nadine de Koenigswarter Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
A droite : « Songe 3 (2ème état) » 2022, encre sur toiles, 130 x 195 cm
Nadine de Koenigswarter Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges

Martial Leiter (1952)

Il réalise une œuvre à l’encre de Chine et au lavis où le paysage et le monde des insectes sont transfigurés dans un lyrisme majestueux, comme ici la mouche.

Martial Leiter Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Martial Leiter Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Martial Leiter Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges

Olivier O. Olivier (1931-2011)

Peintre et dessinateur à l’onirisme aussi inspiré qu’insolite, Olivier O. Olivier a l’art d’infliger au monde et aux êtres les distorsions les plus extravagantes, qui semblent cependant parfaitement naturelles.

Olivier O. Olivier Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Olivier O. Olivier Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Olivier O. Olivier Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
« Nature morte au cuisinier » 2002, Fusain, 130 x 178 cm
Olivier O. Olivier Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges

Roland Topor (1938 – 1997)

À vingt ans, Roland Topor publie son premier dessin de presse, puis collabore à Hara-Kiri avant de délaisser le dessin d’humour pour se consacrer à un art total en cofondant le groupe Panique. Parolier, nouvelliste, romancier, illustrateur et affichiste prolifique, il met également son talent au service du cinéma, participant, entre autres, au Casanova de Fellini, ainsi qu’au Marquis d’Henri Xhonneux. En 1970, il reçoit le prix des Deux Magots pour sa pièce-roman Joko fête son anniversaire et, trois ans plus tard, le prix spécial du jury à Cannes pour le film d’animation La Planète sauvage de René Laloux, dont il a conçu les dialogues et les dessins. Toujours avec Henri Xhonneux, il crée en 1983 le programme télévisé Téléchat qui connaît un succès étourdissant. En 1990, il est lauréat du Grand Prix de la Ville de Paris. Après sa mort en 1997, il est admis au Collège de ’Pataphysique à titre posthume. Aujourd’hui encore, il reste l’un des grands explorateurs graphiques du corps malmené, des tourments de l’éros et des méandres de l’inconscient.

Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
« L’île nue »
Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
« Pensées échevelées » 1967, encre, 32,5 x 24 cm
Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
« Le Grand Dieu Pan » 1973 et « Célébration panique de la quantité » 1967, lithographie 70,5 x 55 cm
Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Roland Topor Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Affiche « HARA-KIRI » 1961, encre, 31 x 24 cm

Pavel Schmidt (1956)

Pavel Schmidt Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
Pavel Schmidt Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges
« Ps : Passé présent » et « Ps : Passé simple » 2019, huile, gouache, vin rouge et encre de chine – 49,5 x 110 cm
Pavel Schmidt Festival du dessin Arles, LUMA Les Forges

Textes descriptifs issus du catalogue du Festival du dessin. Photos BestArchiDesign

Infos : festivaldudessin.frInstagramCatalogue du festival du dessin, Les Cahiers Dessinés
Quand : Du 22 avril au 14 mai 2023
Tarif : Billetterie principale et boutique, place de la République. Tous les jours sauf le lundi De 10h à 18h

★ SUJET À LIRE AUSSI ★

Festival du dessin Arles 1ère édition 2023. Musée Réattu, le Palais de l’Archevêché, la Fondation Van Gogh, la Chapelle du Museon Arlaten, l'enclos Saint-Césaire
Festival du dessin, 1ère édition 2023. Arles fait rayonner ce langage artistique universel. Partie 2
Juliette Lemontey à La Maison Close Arles expo en collaboration avec Amelie Maison d'Art
★ Expo : La Maison Close à Arles accueille l’artiste Juliette Lemontey, en collaboration avec Amelie, Maison d’Art
Exposition « Je est un autre » au Château La Coste par les artistes Marcella Barceló, Cécilia Granara, Pauline Guerrier et Inès Longevial.
★ Exposition « Je est un autre » au Château La Coste par les artistes Marcella BarcelóCécilia GranaraPauline Guerrier et Inès Longevial.
Luma Arles été 2021, La Tour de Frank Gehry ouvre ses portes. Visite de ce bijou architectural dédié à l’art
⚑ Luma Arles été 2021, La Tour de Frank Gehry ouvre ses portes. Visite de ce bijou architectural dédié à l’art
Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.