25/04/2023
6155 Views
BestArchiDesign

⚑ Avril 2023, le [mac] musée d’art contemporain rouvre ses portes au public marseillais

A Marseille, le [mac] fait peau neuve

C’est un événement culturel important pour la citée phocéenne, le [mac] musée d’art contemporain de Marseille a rouvert ses portes le 7 avril dernier, après 4 années de fermeture. Inauguré en 1994, le [mac] a bénéficié d’une modernisation de grande ampleur, confiée aux architectes Maxime Repaux et Frédéric Roustan, du Bureau Architecture Méditerranée. Au programme de ce projet architectural d’envergure, la création d’un hall d’accueil, d’un rooftop, d’un parcours muséal totalement repensé,… Pour célébrer sa renaissance, le musée propose une installation exceptionnelle de l’artiste italienne Paola Pivi. Plus qu’un bel espace d’exposition, le [mac] a pour ambition de devenir un véritable lieu de vie et d’échange.

[mac] musée d'art contemporain de Marseille, rénovation du Bureau Architecture Méditerranée
Projet [mac] musée d’art contemporain Marseille, rénovation énergétique et climatique, re qualification du hall d’accueil et de la grande galerie – signalétique… © BAM Archi
[mac] musée d'art contemporain de Marseille, projet rénovation du Bureau Architecture Méditerranée


À son origine, le bâtiment a été conçu fin des années soixante-dix par le Docteur Gustav Rau (1922-2002), pour y abriter sa collection personnelle. Ayant abandonné entre-temps le projet de présenter sa collection à Marseille, il fit don du bâtiment à la Ville. En 1992, la ville accepte officiellement le don et décide d’implanter sur ce site un musée d’art contemporain, qui sera inauguré le 28 mai 1994.

À partir de 2020 le [mac] entre dans une série de travaux qui visent à le réhabiliter. C’est une refonte complète qui a été accomplie, avec une remise aux normes des espaces, la surélévation du hall du musée ouvrant sur un jardin paysagé agrémenté de sculptures, un toit-terrasse qui proposera des espaces de convivialité et des projets de spectacle vivant,… Le parcours permanent a été repensé pour permettre des conditions de circulation et de visite augmentées. Jusqu’à 130 œuvres, 3 000 m2 et 8 mètres sous plafond, le [mac] offre à présent des salles d’exposition nettement plus ouvertes et plus lumineuses. En bonus, la création d’une nouvelle salle destinée à des projets expérimentaux sur le mode d’une « Project room ».

[mac] Marseille, musée d'art moderne et contemporain
[mac] Marseille, musée d'art moderne et contemporain, rénovation du Bureau Architecture Méditerranée
Inauguration [mac] musée d'art contemporain de Marseille

Le [mac] fait appel à l’artiste italienne Paola Pivi pour son exposition inaugurale

Le choix d’inviter Paola Pivi, artiste internationalement reconnue, née en 1971 à Milan, a été une évidence pour le [mac], car elle ne s’interdit rien et a une approche ludique des sujets environnementaux. Après l’installation monumentale « 25,000 Covid Jokes (It’s not a joke) » , qu’elle présentait en 2021, au coeur de la Chapelle du Centre de la Vieille Charité, Paola Pivi investit le [mac] du 07 avril au 06 août 2023, avec l’exposition « It’s not my job, it’s your job / Ce n’est pas mon travail, c’est votre travail » . Ce projet événement se compose d’oeuvres emblématiques, tels que des roues de bicyclette couronnées de plumes en mouvement perpétuel, les célèbres ours polaires grandeur nature dotées d’un pelage en plumes aux couleurs chatoyantes, des tableaux accumulant des lignes de perles « Call me anything you want II » et d’une structure cylindrique « E (2001) » aux aiguilles sensibles, suspendues à des filins, qui répondent aux présences qui les approchent en s’animant d’une vibration délicate. L’artiste offre aussi un travail inédit entre installation et sculpture, une passerelle suspendue fabriquée en toile de « jean » que le visiteur est invité à parcourir individuellement. Intitulée « Free Land Scape » cette œuvre participative a été créée spécialement pour l’espace architectural du [mac].

Paola Pivi, exposition It’s not my job, it’s your job au [mac] musée d'art contemporain Marseille
Paola Pivi, exposition It’s not my job, it’s your job au [mac] Marseille, musée d'art moderne et contemporain

Les ours polaires de Paola Pivi sont irrésistiblement joyeux avec leurs plumes colorées et leurs positions acrobatiques alternant cirque, danse, ou yoga, un contraste volontairement provocateur sachant leurs devenir chaotique, désormais à la dérive dans la débâcle du continent blanc. Les titres attribués à chacun des ours suggèrent ainsi une forme de mélancolie en leur conférant aussi une dimension autobiographique : I and I (must stand for the art) (2014), I never danced before (2013), That’s a good question (2020) ou I did it again (2018).

Paola Pivi, exposition It’s not my job, it’s your job au [mac] Marseille, musée d'art moderne et contemporain
Paola Pivi, exposition It’s not my job, it’s your job au [mac] musée d'art contemporain Marseille
Paola Pivi, exposition It’s not my job, it’s your job au [mac] musée d'art contemporain Marseille
Paola Pivi, expo It’s not my job, it’s your job au [mac] musée d'art contemporain Marseille
Paola Pivi, expo It’s not my job, it’s your job au [mac] musée d'art contemporain Marseille

Le [mac] abrite une collection remarquable d’art moderne et contemporain

Le [mac] musée d’art contemporain de Marseille est né d’une collection exceptionnelle d’art moderne et contemporain originellement constituée par le Musée Cantini, qui, avec les collections de Grenoble et de Saint-Étienne compte parmi les plus importantes en province.

Les expositions sont conçues dans un esprit d’ouverture sur les préoccupations contemporaines. Peintures, sculptures, photographies, films et installations, le parcours permanent « Parade » fait voyager le public à travers 70 ans de création, et sera revisité en fonction des accrochages temporaires. Des oeuvres d’artistes émergents côtoient celles d’artistes majeurs, comme Jean-Michel Basquiat, Niki de Saint Phalle, César, Robert Rauschenberg, Richard Baquié, Daniel Buren, Yves Klein,… et comme. Le [mac] révèle pour sa réouverture, des chefs-d’œuvre du musée, dont certains n’ont jamais été montrés. La collection s’est également enrichi de dépôts et de prêts majeurs, concédés par le Musée National d’Art Moderne – Centre Georges Pompidou, le Centre National des Arts Plastiques, le Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques, le Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
François MORELLET : « Sphère Trame » structure en tubes inox soudés, 1962 – Niele TORONI : « Empreintes de pinceau n°50 » quatre toiles sur chevalets respectifs, acrylique, juin 1991
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Claude VIALLAT : « Toile peinte, empreintes sur bâche irrégulière » 1979
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Daniel BUREN : « Cabane éclatée n°2 » 1938, Boulogne-Billancourt (France)
César au [mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
CÉSAR : Au centre « Renault 977 VL 06 » , compression voiture, 1989
Pouce César au [mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
César Baldaccini dit CÉSAR : « Le pouce », sculpture de 185 cm, pouce agrandi à l’aide du pantographe, 1965
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Niki de SAINT PHALLE [mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Niki de SAINT PHALLE : « Nana assise » sculpture polyester peint, 1971
Jean-Michel BASQUIAT [mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Jean-Michel BASQUIAT : « King of the Zulus » peinture Acrylique sur toile, pastels gras et photocopies sur papiers collés, 1984 – 1985
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Annette MESSAGER : « Le couteau-baiser » photographie retouchée à l’acrylique et marouflée, 1984 – Bernard RANCILLAC : « Malcolm X » sérigraphie sur double plexiglas, 1968
Julien PRÉVIEUX : « Les inconnus connus inconnus » photographies tirage pigmentaire Fine Arts contrecollé sur dibond, chacune de 123 x 123 x 10 cm avec cadre
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Djamel TATAH : Panneaux assemblés, huile et cire sur toile tendue et collée, châssis en bois brut et peint, 1993
Gabriel OROZCO [mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Gabriel OROZCO : « La D.S. » 1993. Sculpture voiture Citroën DS19 de 1970, reprofilée. Réduite dans la largeur de moitié, avec que deux sièges (avant et arrière)
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Robert WILSON : « Concept 7 », verre soufflé 1994 – 2004
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Jean-Michel OTHONIEL
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Gilles BARBIER : « L’orgue à pets » sculpture en verre soufflé
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Paul THEK : « Untitled », cire, plexiglas jaune fluo et métal, 1966 – Alain JACQUET : « Jumping Rope » peinture huile sur toile, 1984
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Dove ALLOUCHE : « Mycota », verre soufflé et thermoformé, tirage photographique, bois peint, 2015 – 2016
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Erik DIETMAN : « Cannibal, le grand frère du chef » , éléphant taxidermé, couverture, os, bronze, socle en travertin, 197 x 80 x 195 cm, 1993
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art moderne et contemporain
Hervé TÉLÉMAQUE : « Selles comme montagne », Dessin, Collage Collages, juxtapositions, patchwork, 1979 – Eduardo ARROYO : « Cavalier bleu sur la Canebière » 1987

Salle d’exposition « Project room »

[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art contemporain
[mac] musée d'art contemporain Marseille, parcours d'art contemporain
Richard BAQUIÉ : Installation mixte « Amore mio » voiture américaine Plymouth découpée en quatre parties, 1985

⚑ Le [mac] musée d’art contemporain Marseille

Adresse : Adresse 69, avenue de Haïfa 13008 Marseille – musees.marseille.fr
Infos : Du mardi au dimanche de 9h à 18h – Tarifs collections permanentes : gratuites pour tous

★ SUJET À LIRE AUSSI ★

⚑ Bonisson : Un domaine viticole qui abrite un centre d’art contemporain, à Rognes, Aix-en-Provence
⚑ Bonisson : Centre d’art contemporain à Rognes
⚑ Librairie Rupture & Imbernon à la Cité Radieuse de Le Corbusier
★ Expo Andrée Putman et les créateurs du Mouvement Moderne, à la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence
★ Expo « Andrée Putman et les créateurs du Mouvement Moderne » à la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence
Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.