21/07/2021
227 Views
BestArchiDesign

★ Luma Arles été 2021, La Tour de Frank Gehry ouvre ses portes. Visite de ce bijou architectural dédié à l’art

Arles, ville d’Art et d’Histoire, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, fait parler d’elle maintenant, aussi, pour sa modernité et son audace. Grâce au projet culturel LUMA d’envergure internationale, aujourd’hui, Arles s’inscrit dans le 21e siècle de la plus prestigieuse des manières. Ainsi, un puissant lien naturel se tisse entre les époques, conjuguant à tous les temps, passé, présent et futur.

Après la création en 2004, de la Fondation LUMA, dédiée au soutien de la création artistique contemporaine, Maja Hoffmann lance en 2013, le projet LUMA Arles installé sur les anciens ateliers SNCF de la ville, fermés en 1984 (Parc des Ateliers). Ce campus offre aux artistes de nouvelles perspectives de création, de collaboration et de présentation de leur travail au public. Point d’orgue de ce fantastique projet, l’édification de la Tour, imaginée par le prodigieux architecte, Frank Gerhy (92 ans). C’est avec une grande impatience qu’on attendait la fin de ce chantier, dont la première pierre a été posée le 5 avril 2014. Le moment tant attendu est arrivé le 26 juin 2021, la Tour a ouvert enfin ses portes au public. Sa silhouette torsadée, habillée d’une scintillante robe d’acier domine la ville antique. Ce bijou architectural s’offre tel un diamant, avec ses multiples facettes capturant et reflétant la belle lumière arlésienne. L’accès à la Tour peut s’emprunter depuis le boulevard Victor-Hugo par une rotonde (Le Drum) de 18 mètres de haut faite de verre et de métal, inspirée des arènes d’Arles. Visite de ce nouveau lieu qui va révolutionner la vie et le paysage de la Cité.

Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry

La Tour Luma en chiffres

Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry

La Tour de l’intérieur

Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
10 752 briques en acier inoxydable compose La Tour de Frank Gehry offrant de spectaculaire jeux de lumières
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Les murs dans l’espace des ascenseurs sont habillés de panneaux de sel, il est posé sur des cadres en inox et trempés aux Salins de Giraud pour se cristalliser

Collaborations d’artistes dans la Tour

NIVEAU 1 : AUDITORIUM / STUDIOS

Etel Adnan Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Fresque murale en céramique « Dans la forêt » couvrant la totalité du mur arrière de l’auditorium, de Etel Adnan

NIVEAU 2 : STUDIOS

Toboggan, Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Sculptural toboggan geant « Isometric Slides » de Carsten Höller qui permet aux courageux de dévaler 2 niveaux de la Tour
Toboggan, Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Escalier Ólafur Elíasson, Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Au sommet du double escalier révolution, grand miroir circulaire « Take your Time » fixé de biais au plafond et tourne lentement sur son axe, créant une sensation de tourbillon qui déstabilise notre perception de l’espace. Une installation permanente de Ólafur Elíasson
Escalier, Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Escalier, Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Luma Arles, Parc des Ateliers, la Tour architecte Frank Gehry
Installation « Laguna Gloria » de Liam Gillick

De multiples espaces d’expositions

NIVEAU -2 : REZ DE JARDIN

Galerie Principale : « The Impermanent Display » Collection Maja Hoffmann

L’exposition éphémère « The Impermanent Display » propose une sélection de pièces majeures issues de la collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation. Ces pièces témoignent de la grande diversité des sujets abordés par la collection, mais aussi de son évolution grâce à un engagement actif auprès d’artistes afin de mettre en œuvre des concepts novateurs. La sélection proposée se concentre sur des pratiques qui illustrent les liens étroits unissant la LUMA Foundation et Maja Hoffmann à des personnalités contemporaines essentielles. Que ce soit au travers d’une installation, de la photographie,de la sculpture ou de la peinture, les pièces présentées évoquent les transformations essentielles qui se produisent aujourd’hui en réaction aux changements et crises socio-politiques.

L’exposition se veut un témoignage de la nature changeante du monde et de l’émergence de nouveaux récits. Bouleversement sociaux, disparition des mythes, tels sont les thèmes qui marquent l’exposition, également traversée de façon sous-jacente par la convivialité, le ludique, le partage d’expérience. Fondamentalement concernées par la saisie et la compréhension de la transition actuelle, un certain nombre d’œuvres présentées illustrent les tensions entre passé récent, présent et avenir. D’autres encore abordent des sujets intimes et articulent des idées ou notions puissantes en réfléchissant au lien qui unit phénomènes éphémères et événements.

Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
« Shadowplay », jeux de lumières et de mouvements dans cette installation à la fois ludique, spectaculaire et poétique, de Hans-Peter FELDMANN
Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Oeuvres de l’artiste, poète et essayiste libano-américaine Etel ADNAN, elle vit et travaille aujourd’hui à Paris
Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Banc série « Test » de Franz WEST – Sur le mur du fond série de tableaux « The Days of this Society Is Numbered » de Rirkrit TIRAVANIJA
Paul McCARTHY Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Personnage surdimensionné anti-Disney « White Snow and Dopey, Wood » de l’artiste américain contemporain Paul McCARTHY
Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Kandor 10A (Grotto) de Mike KELLEY
Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
« LeRage » de l’artiste, réalisateur et directeur de la photographie Arthur JAFA
Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Isa GENZKEN Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Isa GENZKEN Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Isa GENZKEN Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
A gauche : « Nofretete » et à droite : « Madonna and Child (Della Robbia) » de l’artiste allemande Isa GENZKEN
Urs Fischer, Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Urs Fischer, Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
A gauche : Sculpture éphémère en cire de Urs FISCHER. Reproduction de « l’Enlèvement des Sabines » du sculpteur maniériste d’origine flamande Giambologna.
Urs Fischer, Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Urs Fischer, Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Urs Fischer, Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Ensemble de sculptures en cire de Urs FISCHER. De monumentales bougies composées de la reproduction de « l’Enlèvement des Sabines » du sculpteur maniériste Giambologna datant de la fin du XVIème siècle, d’un portrait en pied masculin, et d’une simple chaise de bureau. Tous Destinés à disparaître sous l’effet d’une lente combustion.
Michelangelo PISTOLETTO, Collection Maja Hoffmann, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
« Video Shoot » et « Sans titre » de Michelangelo PISTOLETTO, la surface en miroir joue un rôle essentiel dans sa pratique. Le plan réfléchissant de ses peintures attire les spectateurs et son environnement dans les filets de l’œuvre, et altère ainsi l’idée selon laquelle l’image serait un moment figée

Galerie des archives vivantes : « La Face cachée de l’Archive »

« La Face cachée de l’Archive » propose une plongée intime et immersive au fil des œuvres de Nan Goldin, Diane Arbus, Annie Leibovitz et Derek Jarman, artiste vidéaste mort du SIDA aux débuts des années 90. Au côté de ces artistes, la revue des avant-gardes contemporaines Parkett nous dévoile la relation particulière qu’elle a entretenue avec l’artiste éclectique qu’était Sigmar Polke. Avec cette exposition il s’agit de revitaliser l’archive et de lui donner un rayonnement particulier, où le temps, l’allié objectif de l’archive, donne aux contenus souvent tragiques, la douceur apaisante d’un murmure, d’une confession.

Galerie des archives vivantes
Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers

Nan Goldin, « The Cookie Mueller Portfolio (1976 – 1989) »

Nan Goldin, Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers

Diane Arbus, « A Box of Ten Photographs, 1970 »

Diane Arbus, Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers

Annie Leibovitz, « La vie d’une photographe : 1990 – 2005 »

Annie Leibovitz, Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers

Revue Parkett, Sigmar Polke 

Revue Parkett, Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Focus sur Sigmar Polke artiste éclectique allemand
Revue Parkett, Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Revue Parkett, Galerie des archives vivantes, la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers

Bibliothèque

Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Ici les visiteur peuvent découvrir l’ensemble des affiches des expositions présentées à LUMA Arles
Archives de la Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Dans cette salle une chronologie sur le processus de création du projet LUMA à travers des maquettes et videos

La Tour à l’extérieur / Le Parc

sculpture Franz West Parc Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
sculpture Franz West Parc Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
sculpture Franz West Parc Tour Luma Arles, Parc des Ateliers
Sculpture inédite « Krauses Gekröse » de Franz West. De couleur rose et de treize mètres de haut elle est installée au sol dans le jardin, entre La Tour et Les Forges
sculpture Franz West Parc Tour Luma Arles, les Forges Parc des Ateliers
Parc Tour Luma Arles, les Forges Parc des Ateliers
Parc Tour Luma Arles, les Forges Parc des Ateliers
Sculptures en métal qui invitent à la détente, aussi un lieu de contemplation et de discussion, « Orientation Platforms » de Liam Gillick dans l’ancien atelier SNCF des Forges

LUMA Arles Parc des Ateliers

⚑ Adresse : 35 avenue Victor Hugo – 13200 Arles
⚑ Horaires : Entrée libre tous les jours de 10h à 19h30
Lien : www.luma.org


★ Sujets à lire aussi

LUMA Arles : « Jean Prouvé : Architecte des Jours Meilleurs »
LUMA Arles : « Jean Prouvé : Architecte des Jours Meilleurs »
LUMA Arles : Effervescence artistique, en région PACA !
LUMA Arles : Effervescence artistique, en région PACA !
Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.