25/03/2024
201 Views
BestArchiDesign

★ Damien Hirst au Château La Coste ★
Exposition « The Light That Shines » : Focus sur les séries Cosmos paintings, Meteorites & Satellites

Damien Hirst au Château La Coste 
Exposition The Light That Shines. Focus séries Cosmos paintings, Meteorites, Satellites

Pour la première fois depuis son ouverture en 2011, Château La Coste confie l’intégralité de son espace à un artiste : Damien Hirst. Pour l’occasion, jusqu’au 23 juin 2024, le public va pouvoir rencontrer des œuvres de l’artiste britannique. Sculptures et peintures sont disposés sur l’ensemble du domaine avec ses 200 hectares de vignoble provençal et dans ses pavillons emblématiques, dessinés par les plus grands architectes des XXe et XXIe siècles. Une exposition événement intitulée « The Light That Shines » (La Lumière qui brille) qui comprend des oeuvres devenues célèbres et d’autres inédites.

Damien Hirst investit l’ensemble du Château La Coste

« Ce que Paddy McKillen a accompli à Château La Coste est exceptionnel. Il en a fait un endroit unique et magique. Je suis ravi d’être le premier artiste à pouvoir exposer mes œuvres sur l’ensemble du domaine, notamment dans les magnifiques pavillons dessinés par Frank Gehry, Oscar Niemeyer et Richard Rogers. Paddy McKillen est un ami et j’admire son génie, sa vision pour créer des endroits où l’on se sent bien. C’est un immense honneur pour moi de prendre part à cette aventure » Damien Hirst

Château La Coste, domaine viticole et centre d'art contemporain au Puy Sainte-Réparade près d’Aix en Provence
Château La Coste, domaine viticole et centre d’art contemporain au Puy Sainte-Réparade près d’Aix-en-Provence. Un projet imaginé en 2004 par son propriétaire, l’homme d’affaires et collectionneur irlandais, Patrick McKillen, qui propose au public depuis 2011, une immersion architecturale et artistique exceptionnelle sur 200 hectares à travers la nature provençale.
Damien Hirst au Château La Coste sculpture exposition The Light That Shines 2024
Damien Hirst, « The Light That Shines » Hymn
Damien Hirst au Château La Coste sculpture exposition The Light That Shines 2024
Damien Hirst, « The Light That Shines » Treasures from the Wreck of the Unbelievable

Né en 1965 à Bristol, Damien Hirst est un artiste britannique qui vit et travaille à Londres. Depuis le début de sa carrière prolifique, il explore les thèmes de la beauté, de la religion, de la science, de la vie et de la mort. Son travail est présent dans les collection de nombreux musées à travers le monde comme le Museo d’Arte Contemporanea Donnaregina de Naples, le Museum Brandhorst à Munich, la Tate de Londres, le Museum of Modern Art de New York, The Broad à Los Angeles ou encore le 21st Century Museum of Contemporary Art de Kanazawa au Japon. Dans les années 1990, il se fait connaître à travers des animaux plongés dans des cuves de formol, dont des œuvres majeures de cette série, intitulée Natural History, sont présentées au coeur du Pavillon Renzo Piano.

Ici, c’est sur les séries « Cosmos paintings, Satellites, Meteorites » que notre regard se pose vers un voyage interstellaire totalement magique (coup de coeur).

Installation séries « Cosmos paintings, Meteorites & Satellites »

C’est dans la Galerie des Anciens Chais, restaurée par Jean-Michel Wilmotte, que Damien Hirst présente pour la première fois, des toiles de la série Cosmos et des sculptures des séries Meteorites & Satellites. L’artiste nourrit depuis longtemps l’idée de concevoir une exposition pour cet espace. Après avoir réalisé « For the Love of God » son fameux crâne en diamants, et envoyé en 2003 l’oeuvre au pois de couleur « Spot » en direction de Mars lors de la mission spatiale Beagle 2, Damien Hirst s’est mis en quête de reproduire la beauté des galaxies étoilées, capturée par le télescope Hubble Space dans les années 1990. C’est là tout l’objet de la série Cosmos pour laquelle il a cloué au sol de son atelier des toiles qu’il a entièrement peintes en noir avant de les recouvrir de couleurs.

Les sculptures de la série Satellites en bronze évoquent une certaine nostalgie. Damien Hirst s’est inspiré des moules des bronzes de Degas pour les réaliser et leur a apposé des étiquettes avec une écriture victorienne, leur donnant ainsi un aspect à la fois neuf et ancien. Une partie des Satellites a été produites en verre, en collaboration avec des artisans de Murano. L’exposition comprend également de petites et un monumentale Meteorites en bronze, inspirées par les fréquentes visites de l’artiste dans des musées d’histoire naturelle.

Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst « The Light That Shines » : Cosmos paintings, Satellites, Meteorites au Château La Coste, Galerie des Anciens Chais. © Damien Hirst and Science Ltd.
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst « The Light That Shines » : Cosmos paintings, Satellites, Meteorites au Château La Coste, Galerie des Anciens Chais. © Damien Hirst and Science Ltd.
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites

Meteorites (2012-2014) de Damien Hirst

Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites

Cosmos Paintings (2021) de Damien Hirst

Série d’œuvres à l’huile sur toile qui capturent le mystère et l’anarchie de l’univers. Les peintures ont été inspirées par l’intérêt de Damien Hirst pour l’espace, et en particulier par les images en longue exposition prises par le télescope spatial Hubble. Pour créer ces œuvres, il a apposé des toiles noires sur le sol de son atelier, avant de les recouvrir de peinture. Ces couches appliquées de manière irrégulière et de couleurs variées évoquent des corps célestes lointains. Damien Hirst a ensuite ajouté de la peinture en utilisant diverses techniques. Par endroits, il pulvérise la peinture, capturant la qualité brumeuse et rayonnante des galaxies lointaines. Ailleurs, des amas de peinture noire épaisse, richement texturés, suggèrent des trous noirs. La physicalité de la peinture de Damien Hirst reproduit consciemment le chaos et la variété de l’univers, créant des œuvres abstraites que l’artiste a décrites comme un « carnage intergalactique ». D’une taille allant de 30 cm à plus de 3,5 m, chacune des 78 œuvres est signée, titrée, numérotée et datée au dos.

Damien Hirst Château La Coste, The Light That Shines, séries Cosmos paintings
Damien Hirst « The Light That Shines » : Série Cosmos paintings, CO35. Lunar Landing, 2021, Huile sur toile, 152.4 x 152.4 cm
Damien Hirst Château La Coste, The Light That Shines, séries Cosmos paintings
Damien Hirst : Signs of Life, 2021, Huile sur toile,
182.9 x 121.9 cm
Damien Hirst Château La Coste, The Light That Shines, séries Cosmos paintings
Damien Hirst « The Light That Shines » : Série Cosmos paintings

« J’ai vu la photo où le télescope Hubble a photographié un petit coin noir de l’espace avec une longue exposition et a révélé des milliards de galaxies, et je voulais faire des peintures comme celle-là : pleines de possibilités infinies et de mouvements planétaires fous, mais qui quand même peuvent être peints. »
Damien Hirst

Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst « The Light That Shines » : Détail toile série Cosmos paintings au Château La Coste
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst : Nothing Can Escape, Not Even Light, 2021, Huile sur toile, 365.8 x 274.3 cm
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst : Gravitational Tide, 2021, Huile sur toile, 243.8 x 182.9 cm

Satellites (2022) de Damien Hirst

Cette série de sculptures explore la fascination de l’humanité pour l’espace. Avec « Satellites », Damien Hirst examine la tentative de l’homme de comprendre l’univers. Chaque œuvre est modelée et nommée d’après de véritables satellites envoyés dans l’espace, de « Hubble » à « Spoutnik-1 ». Les sculptures sont coulées en bronze, créant des formes intensément sombres et imminentes. Les œuvres révèlent une tension entre l’ancien et le nouveau, plaçant l’innovation par excellence moderne du satellite dans un passé lointain. En rétrécissant et en historicisant cette technologie monumentale, Damien Hirst offre au spectateur une omniscience plus grande que nature, comme s’il regardait notre propre époque depuis le futur. Une sélection de sculptures de cette série est disponible sur HENI Primary. Chaque œuvre est réalisée en trois exemplaires avec deux épreuves d’artiste et est signée, datée et numérotée.

Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst « The Light that Shines » – Series : Satellites, ST3. EO-1, 2022, Bronze, 60 x 62 x 27 cm

« Après avoir réalisé [les peintures Cosmos], j’ai pensé : je sais ce dont j’ai besoin dans ce contexte, j’ai besoin de satellites, de minuscules objets fabriqués par l’homme que nous avons envoyés dans l’espace en notre nom pour explorer, naviguer et travailler pour nous. J’ai décidé de ne pas les rendre contemporains… J’ai décidé de les faire ressembler aux chevaux et aux ballerines de Degas qu’il fabriquait vers la fin de sa vie, alors qu’il était presque aveugle et devait donc utiliser ses mains plutôt que ses yeux. » Damien Hirst

Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, Meteorites
Damien Hirst, Satellites, ST5. Rosetta, 2022, Bronze, 62 x 32 x 18 cm
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst, Satellites, ST2. Sputnik-1, 2022, Bronze, 62 x 89 x 100 cm
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, focus séries Cosmos paintings, Meteorites et Satellites
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, Meteorites
Damien Hirst : ST1. Hubble, 2022, Bronze, 85 x 48 x 48 cm
Damien Hirst au Château La Coste, The Light That Shines, Meteorites

Oeuvres © Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, ADAGP Paris 2024. Textes Château la Coste – Heni Primary. Photographies Sarah B / BestArchiDesign

Exposition Damien Hirst : The Light That Shines au Château la Coste

ADRESSE : Château la Coste, 2750 Route de la Cride, 13610 Le Puy-Sainte-Réparade, France
LIENS : Château la CosteHeni PrimaryDamien Hirst
INFOS : Exposition gratuite tous les jours de 11h à 17h00 – Du 2 mars au 23 juin 2024 

★ SUJETS À LIRE AUSSI ★

Expo Nathalie Du Pasquier Arrangements 1993-2023 à l'Hôtel des Arts Toulon. Villa Noailles 2024
★ La villa Noailles invite l’artiste Nathalie Du Pasquier. Exposition « Arrangements 1993-2023 » à l’Hôtel des Arts de Toulon
Expo Less is more : Bonisson Art Center à Rognes, Frac Sud, 40 ans d’art minimal
★ …Less is more… Frac Sud, 40 ans d’art minimal, exposition au Bonisson Art Center à Rognes
Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.