04/01/2019
805 Views
BestArchiDesign

★ Expos Design : "Estonian Modern" à la Cité Radieuse de Marseille

Une culture forte du design, entre technologie et tradition

Malgré un taux de population faible, cette petite nation balte concentre un nombre étonnement élevé de designers par habitant. L’Estonie compte 1 designer par 800 habitants et son niveau d’enseignement du design y est excellent. Sans grande ressource industrielle, les estoniens font néanmoins des miracles pour développer un design original, alliant savoir-faire artisanal et technologie de pointe. Il se distingue parmi les pays nordiques voisins pour son dynamisme et ses créations innovantes, comme celle de Skype ou du Minox type « James Bond », appareil photo espion miniature. Le pays est aussi un modèle dans l’accès et l’utilisation des outils numériques.

L’année 2018 marque officiellement les 100 ans de l’indépendance de l’Estonie. Un anniversaire qui va être le prétexte idéal pour rendre hommage à la richesse artistique de ce petit pays balte. Depuis mi-décembre jusqu’au 14 janvier 2019, la Cité Radieuse marseillaise de Le Corbusier célèbre en son antre l’architecture et le design Estonien du 20e siècle à nos jours. Conférences, expositions et pop-up store, l’ensemble présenté sous le label « Estonian Modern », est une initiative de Laura et Maxime, fondateurs de la galerie Kolektiv 318. Après avoir promu le design tchèque l’été dernier, le duo a concocté un programme exceptionnel, en association avec la Isokon Gallery de Londres et la Estonian Design House.

Conférence au MAMO
« Isokon / Bauhaus / Luther Estonian »

Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille

Dans le cadre de l’inauguration « Estonian Modern », le 15 décembre dernier, la galerie Kolektiv 318 a convié comme intervenants privilégiés le directeur de l’Isokon Gallery Magnus Englund, et la journaliste / écrivaine Leyla Daybelge. Durant plus d’une heure, tous deux nous ont conté l’épopée méconnue d’une collaboration pionnière et avant-gardiste. Un voyage autour de l’immeuble Isokon, ses liens étroits avec des maîtres du Bauhaus et le savoir-faire Estonien.

Isokon, une nouvelle vision moderne de l’habitat urbain

Situé dans le quartier huppé de Hampstead à Londres, le Lawn Road Flats ou Isokon, est un bâtiment emblématique de Grande-Bretagne, marquant l’architecture du 20e siècle par sa modernité. Isokon est né de la rencontre d’un couple d’anglais, Jack et Molly Pritchard avec l’architecte canadien Wells Coates. Au départ inspiré par Le Corbusier, c’est une visite du Bauhaus à Dessau en 1931, qui les convaincra d’appliquer les principes de ce mouvement précurseur. Baptisé en juin 1934, Isokon symbolise un nouvel idéal de vie, libre, simple et anticonformiste. Il accueillera durant plusieurs années grâce à l’influence de J.Pritchard, de nombreux artistes, architectes et membres illustres du Bauhaus, dont Marcel Breuer, Walter Gropius, et Laszlo Moholy-Nagy.

Isokon building londres, Jack et Molly Pritchard et l'architecte Wells Coates
Immeuble Isokon à Londres
Isokon building londres, Jack et Molly Pritchard et l'architecte Wells Coates

Quand un matériau bouleverse les codes du design

L’Estonie a une longue tradition d’exploitation de ses arbres. A la fin du 19e siècle, la société A.M. Luther, basée à Tallinn, inventa une colle hydrofuge qui permis de développer la technique révolutionnaire du contreplaqué plié « plywood ». De la conception de matériaux de construction en passant par la création d’objets et de meubles sous la marque Luterma, cette innovation ouvrit le champ à d’importantes évolutions au cours du 20e siècle. De 1920 au milieu des années 30, Jack Pritchard participa à l’introduction en Grande-Bretagne du mobilier Luterma par l’intermédiaire de la société de distribution Venesta. Fort de son expérience dans le contreplaqué, Pritchard quitte l’entreprise en 1935, pour créer la Isokon Furniture Compagny, en y associant Gropius et Breuer. Venesta restera tout de même quelques temps sponsor de plusieurs projets, y apportant son expertise pour le prototypage et la production. C’est ainsi que naîtra une série de meubles pour les appartements Isokon qui deviendront d’authentiques icônes du design moderne. Si on peut encore chiner certaines de ces pièces, elles sont également rééditées par les ateliers londoniens de chez Isokon Plus.

Malheureusement la 2e guerre mondiale arrive, et l’Estonie se trouve envahie par l’URSS : cela sonne le glas de Isokon. La société, puis le bâtiment seront revendus dans les années 60. Abandonné pendant des décennies, il bénéficiera en 2004 d’une remarquablement restauration par l’entreprise Avanti Architects. Aujourd’hui, c’est à travers la Isokon Gallery fondée en 2014, que ce monument, fondamental dans l’histoire du design et de l’architecture moderne, retrouve une seconde vie.

Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Maxime & Laura Kolektiv 318, Gea Rebas de Estonian Design House, les designers Mare Kelpman, Johanna Tammsalu, Tõnis Vellama, la présidente de l’Association Estonienne des Designers Ilona Gurjanova, le Consul Honoraire de la République d’Estonie Dominique Angles
Mobilier Luther Plywood, Isokon Furniture Compagny
Meubles Luther Plywood > Range livre « Penguin Donkey » design Egon Riss – Tables gigognes de Marcel Breuer en 1936
Mobilier Luther Plywood, Isokon Furniture Compagny, Marcel Breuer
Plywood Isokon > Chaise longue design Marcel Breuer en 1937
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Créations contemporaines : Chaise design Maile Grünberg – Chaise haute « Ray » du designer Elmet Treier
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Le directeur de l’Isokon Gallery Magnus Englund et la journaliste / écrivaine Leyla Daybelge
Conférence Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Photographie publicitaire par Philip Harben pour le catalogue sur la chaise longue de Marcel Breuer

Exposition à la galerie Modulor 3e rue
« Isokon / Bauhaus / Luther Estonian »

Si vous n’avez pas eu la chance d’assister à la conférence, une formidable exposition est présentée à la galerie Modulor. Elle explore cette période primordiale de l’architecture et du mobilier du 20e siècle, qui sera une source d’inspiration immense pour la jeune scène du design contemporain. Il y a tant a dire sur cette aventure incroyable, que tout ceci est relaté en détails, dans un ouvrage écrit par Leyla Daybelge et Magnus Englund, à paraitre en mars 2019.

Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
L’immeuble Isokon le jour de son inauguration en juin 1934, photographie Edith Tudor-Hart
Photographie appartement Isokon
Photographie présentant un appartement d’aujourd’hui dans l’immeuble Isokon
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Table en contreplaqué plié de la manufacture Luther, design Marcel Breuer pour Isokon Furniture Company en 1936
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Tabouret « Venesta » 1933 – Chaise de Marcel Breuer pour Isokon Furniture Company en 1936
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Inspiration contemporaine du mobilier Isokon par le designer Igor Volkov : Chaise et table « DIXI  » pour enfant et corbeille à papier « ROLL » en contreplaqué de bouleau
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Pièce contemporaine : Cheval à roues de l’artiste Maile Grünberg
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Range bouteilles design Egon Riss en 1939 pour Isokon – Balançoire une création contemporaine de Elmet Treier
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Isokon Penguin Donkey Mark 2, design Ernest Race en 1963
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Plywood Isokon > Chaise longue design Marcel Breuer en 1937
Exposition Estonian Modern, Isokon, Bauhaus, Luther à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Plywood Isokon Chaise longue design Marcel Breuer 1937

Installation à l’appartement 556
« Size Doesn’t Matter / Estonian Modern »

Après Bruxelles, Stockholm, Londres, Paris…, Kolektiv 318 a le grand plaisir d’accueillir à Marseille le projet « Size Doesn’t Matter ». En coopération avec Ilona Gurjanova, commissaire de l’exposition et présidente de l’association estonienne des designers, Kolektiv 318 a investi son appartement au 556 de la Cité Radieuse, de pièces caractéristiques du design contemporain. On y découvre une belle sélection d’œuvres minimalistes et fonctionnelles Made in Estonia, aussi bien de créateurs reconnus que de jeunes artistes prometteurs, déjà récompensés dans de multiples pays. Mobilier, luminaires, textiles, céramiques…, sont mis en scène dans un magnifique et typique duplex Le Corbusier, côtoyant des éléments d’origine signés Charlotte Perriand et Jean Prouvé. Une esthétique intelligente jouant avec la lumière et la polychromie ainsi que la pureté des lignes et les matériaux naturels.

Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Chaises « Gerrit » et « Mart » du designer Toivo Raidmets
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Suspension « Aero » composée de 2 tubes circulaires fluorescents, aluminium et plexiglas, de Tõnis Vellama
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Balançoire d’intérieur « Hooga » en laine et contreplaqué, par Johanna Tammsalu du studio Tamma Design
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Jouets modulaires « Feltive » en fibres recyclées design Eva Liisa Kubinyi – Tasses « ICE » de Janno Roos & Kadi Hektor
Poster « URBAN Tallinn Bricks édition limitée de l’architecte et designer Triin Maripuu
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
La porcelaine rencontre le béton dans le service « China » de la designer Raili Keiv
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Vases « Rotten Beauty », en céramique texturée avec des morceaux de fruits gâtés, par l’artiste Karmen Saat
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Suspensions « Woman shoes » / « Keys » en céramique et porcelaine émaillée, par Johanna Tammsalu
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Laura de la galerie Kolektiv 318 et la designer Johanna Tammsalu
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Céramiques Vases > Modèle blanc de Maria Sidorenko, le bleu de Maris Loitmets
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Étagère murale « Piggy » de Talken Design (Jana Jõgi)
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
La porcelaine rencontre le bois, plateau et mug, design Raili Keiv
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Exposition Size Doesn't Matter / Estonian Modern à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Plaid « Herbal Harlequin » 100% laine de la créatrice Mare Kelpman – Pochette en feutre du studio Nordhale

Pop-up store à la galerie Kolektiv 318

Et pour conclure cette passionnante immersion de l’Angleterre à l’Estonie, rendez-vous à la galerie Kolektiv 318. Un pop-up store aux notes baltiques prendra sa place en son sein jusqu 15 février. En plein cœur du jardin d’hiver (3e rue de l’Unité d’Habitation), sera présentée une belle sélection d’idées cadeaux de meubles et d’accessoires déco évoquant l’hiver et les traditions en Estonie.

Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Tabourets « YES » design Toivo Raidmets et « DOT » design Joonas Torim & Mihkel Mölder pour le studio Oot-Oot
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
La porcelaine rencontre le bois, vase et mug, design Raili Keiv
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Collections de vases en porcelaine réalisés à la main par l’artiste Maria Sidorenko
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Bijoux de Lisa Kröber – Key house « Souvenir Tallinn’s » de Toivo Raidmets
Design Estonien Modern galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Tabourets « KIRIKERGO » aux motifs traditionnels Estonien, de la designer Kerttu Laane
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Patère murale quatre supports « KÄRG » en contreplaqué bouleau / chêne de KR stuudio
Pop-up store Estonien galerie Kolektiv 318 à la Cité Radieuse Le Corbusier Marseille
Patères en bois du designer Veiko Liis

Expositions : « Estonian Modern »

Quand : Du 15 décembre 2018 au 14 janvier 2019
Adresse : Unité d’Habitation Le Corbusier – 280, Boulevard Michelet – 13008 Marseille, France
Horaires : Du mardi au samedi 11h00 – 18h30
Kolektiv 318Isokon GalleryEstonian Design HouseEstonian Association of Designers (EAD)

Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.