18/10/2018
291 Views
BestArchiDesign

★ Expo Art : « Human Being, Black Sound… » galerie Les Filles du Calvaire

« Human Being, Black Sound, Black Human, Sound Being, Sound Human, Black Being »

Après son exposition « Black Dancing » en 2017 au Palais de Tokyo à Paris, Emmanuel Saulnier a invité à exposer avec lui sur le thème évolutif « Human Being, Black Sound… », quatre jeunes artistes français : Steeve Bauras, Téo Bétin, François Bianco, et Sébastien Gschwind, à la galerie Les filles du calvaire. Un événement démarré lors de Paris Design Week et à découvrir jusqu’au 20 octobre 2018.

L’exposition se compose d’un ensemble d’œuvres photographiques et sculpturales, inspirées librement des textes du poète américain T.S. Eliot intitulés « Four Quartets ». Les quatre éléments activent cette poésie et sa sonorité. Sa métrique et son tempo ouvrent littéralement un espace et une énergie humaine suggestive particulière. Elle est aussi apparentée à une musique.

Emmanuel Saulnier

Il développe un travail essentiellement sculptural, en dialogue constant avec la pratique du dessin. Bien que le verre soit son matériau de prédilection, il explore le potentiel de la matière au sens large. Son œuvre se confronte à des problématiques telles que la mémoire collective, la présence et la disparition.

 Emmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du CalvaireEmmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du CalvaireEmmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du CalvaireEmmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du CalvaireEmmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du CalvaireEmmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du Calvaire Emmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du CalvaireEmmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du Calvaire Emmanuel Saulnier Four Quartets Galerie Les Filles du Calvaire

Steeve Bauras

Photographe né en 1982 à Fort-de-France où il commence en 2000 des études d’art poursuivies en 2004 dans l’atelier de sculpture d’Emmanuel Saulnier à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Depuis lors, il fréquente à Paris et à Berlin les lieux de la musique expérimentale (ou noise), expose internationalement, voyage en solitaire de Cracovie à Dakar et du Chili à Montréal et réalise pour un jeune groupe de rock psychédélique formé en 2010 (Wall of Death) des clips mordants et méditatifs directement puisés à la source de son inspiration photographique. Jean-Baptiste Mognetti

Steeve Bauras Galerie Les Filles du Calvaire
Sculpture, Sans-titre (my dears) en cuir et métal, 2018Steeve Bauras Galerie Les Filles du Calvaire
Photographies série « White Dreams », 2007 – 2016

François Bianco

Né en 1985 à Coulommiers, il vit à Paris et travaille à Arcueil. Après des études de graphisme, il intègre les Beaux-arts de Paris en 2009, au sein de l’atelier d’Emmanuel Saulnier. Diplômé des Beaux-arts de Paris en 2013, ses recherches sonores continuent de se développer à travers plusieurs collaborations et projets cinématographiques. Il expose à la 66e édition de Jeune Création et participe au 63e salon de Montrouge. Actuellement son travail se développe sous une forme hybride entre la sculpture et le son.

François Bianco Galerie Les Filles du CalvaireFrançois Bianco Galerie Les Filles du Calvaire
Pièce sonore « Carbonari figli », 2018

Téo Bétin

Né en 1989, il vit et travaille entre Paris et Maputo (Mozambique), diplômé en 2014 de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Son travail de sculpture mélange assemblage et photographies fixées sur verre. Ces constructions jouent entre intérieur et extérieur et apportent un regard sur les différents types d’espaces qui nous entourent. Entre architecture et objet, les sculptures de Téo Bétin interrogent ce qui nous manque. Il a fait partie du Forest Art Guyane 2017, il participe en 2018 à la biennale de Dakar.

Téo Bétin Galerie Les Filles du CalvaireTéo Bétin Galerie Les Filles du CalvaireTéo Bétin Galerie Les Filles du CalvaireTéo Bétin Galerie Les Filles du Calvaire
Sculptures et photographies « M’s House », 2018

Sébastien Gschwind

Né en 1973, il vit et travaille à Paris. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Nancy, il a été exposé au Palais de Tokyo à Paris puis à Tokyo et Séoul dans le cadre des résidences d’artistes de la Fondation d’entreprise Hermès. Il a aussi participé à la Biennale de sculpture de Yerres, au OFF de la Biennale d’art contemporain d’Istanbul. Il enseigne à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris Val-de-Seine.

Sébastien Gschwind Galerie Les Filles du CalvaireSébastien Gschwind Galerie Les Filles du Calvaire
Sculpture en bois « The line – undying », 2018

Galerie Les Filles du Calvaire : Exposition « Human Being, Black Sound, Black Human, Sound Being, Sound Human, Black Being »

ADRESSE : 17 rue des filles du Calvaire, 75003 Paris – fillesducalvaire.comInstagram
DATES : Du 6 septembre au 20 octobre 2018 – Entrée libre – Commissariat : Emmanuel Saulnier

Textes : © Katell Jaffrès, Galerie Les Filles du Calvaire
Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.