12/02/2018
611 Views
BestArchiDesign

⚑ Skandhaus & Espaces Atypiques : Union créative au service de l’habitat

Depuis juin 2017, Rachel Szymkowicz est l’heureuse propriétaire au cœur de la cité phocéenne, d’un nouveau concept dédié au design des années 30 à nos jours, à l’architecture et l’art contemporain. Désiré comme un espace d’inspiration et de rencontre, à mi-chemin entre galerie et showroom, SkandHaus est le fruit d’une association avec la prestigieuse agence immobilière marseillaise, Espaces Atypiques.

À travers un éventail pointu à la prédominance scandinave et italienne, de meubles, luminaires, et autres objets décoratifs, SkandHaus nous plonge dans un univers raffiné et authentique où le beau est à l’honneur, mais pas seulement. Rachel Szymkowicz accorde une grande importance à proposer des pièces de caractères qui racontent une histoire, chinées avec soins et passion lors de ses voyages.

En parcourant ce lieu singulier, notre regard se pose aussi bien sur des classiques du design, comme d’élégants fauteuils vintage italien au tissu imprimé Coco Chanel, une incroyable bibliothèque allemande de style Bauhaus, que sur des créations actuelles, avec les sculpturales lampes du talentueux designer d’origine israélienne, Dan Yeffet. Un mélange innovant de genres et d’époques, des plus séduisant !

Skandhaus by Espaces Atypiques Marseille

Vente de mobilier design, expositions artistiques comme à présent les photographies de Lisa Riccioti, puis services de home staging et aménagement d’intérieur, SkandHaus by Espaces Atypiques nous propose un ensemble de prestations globales, parfaites pour sublimer son habitat.

Skandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Rachel Szymkowicz confortablement installée sur un fauteuil en peau d’agneau blanc du Tibet des années 50Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Lampes « Offset » en marbre de carrare et laiton, une série limitée du designer Dan YeffetSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Photographie de Lisa Ricciotti exposition « Fragments d’Architectures » – Applique laiton, design allemand des années 30Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Lampe en béton et chrome du designer français Christophe RaynalSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Vases biscuits de chez Rosenthal, Berlin 1950Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Lampadaire « Mushroom » design italien des années 60, en laiton et verre de MuranoSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Petites coupelles « Cactus » en métal ou céramique ornée d’or 12k peinte à la main, de l’artiste israélienne Eden HevroniSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Daybed en velours bleu nuit et piètement laiton massifSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Fauteuil italien « Kennedy » années 50, tissu imprimé « Coco Chanel » – Applique « Cerf » design israélien Chen BikovskiSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Paire d’appliques vintage en laiton et verre fumé, du designer suédois Hans-Agne JakobssonSkandhaus by Espaces Atypiques Marseille
Bibliothèque allemande style Bauhaus des années 70, acier tubulaire et verre transparent

Photographe Lisa Ricciotti

Exposition « Fragments d’Architectures », du 26 janvier au 16 février 2018

L’architecture, Lisa elle la connaît bien, depuis sa tendre enfance elle observe son père architecte manipuler des plans et l’écoute narrer les aléas des chantiers. A l’université elle suit un cursus d’histoire de l’art avant de se lancer en tant que photographe pour des agences de communication. C’est en 2009 et son premier travail sur la construction architecturale qui va tout changer. Elle sait maintenant qu’elle veut à son tour narrer les chantiers à sa manière, en saisir les instants de grâce et en montrer la face cachée, celle que l’on oublie, qui disparaît devant la postérité du bâtiment accompli. Car avant tout ce qui l’anime c’est la lumière, la contemplation du détail et la force de la nature. Le moindre orifice devient le filtre divin d’une source lumineuse, entre deux murs ou à travers les branches d’un arbre, il suscite en elle une tendresse, une émotion irrésistible qu’elle doit immortaliser. Ces moments immatériels, instantanés, sont autant de fragments de plaisirs visuels, de rencontres uniques du temps, de l’espace et de la lumière. Son obsession pour les lignes se lit dans ses cadrages spontanés, ses clairs obscurs, ou accompagnant un geste pris à la volée. Une expérience photographique unique au cœur d’une production architecturale majoritairement représentée dans la région.

Texte : Jérôme Louis, Espaces Atypiques Marseille / Skandhaus

Lisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleLisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleLisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques Marseille Lisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleLisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleSkandhaus by Espaces Atypiques MarseilleLisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques MarseilleLisa Ricciotti photographe architecture chez Skandhaus by Espaces Atypiques Marseille

Skandhaus by Espaces Atypiques

22 place Lulli – 13001 Marseille
www.skandhaus.frFacebook

Partager et suivre BestArchiDesign !

Écrire un commentaire